arlette farge, l’échappée belle

Recevoir le DVD : 15,00

Catégories : ,

Portrait à facettes d’Arlette Farge, historienne, spécialiste des archives de police du 18ème siècle, dont les recherches ne cessent d’ouvrir de nouveaux chantiers pour les historiens de demain.
Le film évoque ce parcours atypique, qui nous emmène des salles de dépôts des Archives Nationales à des rencontres plus inattendues, comme la photographe Valérie Jouve.
Ce sont les tours et détours d’une historienne, entre sa passion pour cle versant méconnu du Siècle des Lumières et ses engagements les plus contemporains

 

Télécharger la Revue de Presse

biamonti1

Frédéric Biamonti

Frédéric Biamonti est né en 1964. Il étudie d’abord à l’Institut d’Etudes Politiques de Paris ( Sciences-Po), avant de se tourner vers le cinéma. Il poursuit ses études à l’école nationale du cinéma, la FEMIS, et s’engage ensuite dans la production de films et de documentaires, travaillant en particulier comme assistant-réalisateur pour les productions documentaires de la Télévision Publique (France Télévisions). Il collabore aussi aux films de fiction de Arnaud et Jean Marie Larrieu, Olivier Ducastel et Jacques Martineau, Bruno Bontzolakis ou Frédéric Videau. A partir de 1990, il vit entre Paris et les Etats-Unis, New York d’abord où il étudie la photographie au International Center of Photography, puis Chicago où il enseigne au sein du Département Cinéma et Vidéo de la School of the Art Institute. A Paris, il enseigne également dans le Département Cinéma de l’Université Paris 8. Depuis 2000, il réalise ses propres films documentaires, en travaillant d’abord sur des sujets américains : Huntsville, la colonie pénitentiaire (2001), Sun City l’antichambre du paradis (2003), Les leçons du Watergate (2004). Les films d’urbanisme et d’architecture s’enchaînent à partir de L’île Seguin , de Renault à Pinault en 2002. Depuis Destin des Halles (2005), il collabore régulièrement sur ces sujets avec l’architecte et critique Françoise Fromonot. L’histoire est une préoccupation récurrente dans son travail, comme en témoignent les films biographiques consacrés à l’homme politique Jean Lecanuet (2005) ou à l’écrivain pamphlétaire Jean-Edern Hallier(2006), ou plus récemment à l’historienne Arlette Farge (2009).
Réalisateur

Frédéric Biamonti

Image

Didier Hill Derive

Son

Jean-Luc Verdier

Montage

Christine Bouteiller

Une coproduction Antoine Martin Production – Groupe Galactica – Bip tv
Avec le soutien du Pôle Image de Haute-Normandie
et du Centre National de la Cinématographie

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “arlette farge, l’échappée belle”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *