Le Liseré vert

un film de Gilles Weinzaepflen

Une frontière matérialisée par 4056 bornes, posées sur notre territoire après la défaite de 1870. Elles marquent la limite des provinces perdues de l’Alsace-Lorraine.
Ces bornes forment aujourd’hui une cicatrice intérieure, un no man’s land de la mémoire que j’arpente. Que me disent-elles de mon histoire ? Des relations de voisinage franco-allemandes ? De notre horizon commun, l’Europe ?
Suivre le bornage sur la crête des Vosges puis dans le bassin lorrain, à la rencontre des paysages et des habitants. Bâtir un itinéraire de pensée, pour offrir une visibilité et un statut à cette frontière oubliée, en faire un monument.

Gilles Weinzaepflen

Né en 1966 à Mulhouse, Gilles Weinzaepflen tourne son premier film en 2008, "Prélude au sommeil", portrait du pionnier de la musique électronique Jean-Jacques Perrey, puis en 2011 "La Poésie s’appelle reviens", second documentaire, présente un aperçu du champ poétique contemporain, tous deux sélectionnés dans plusieurs festivals.

Musicien sous le nom Toog, il a enregistré sept disques et donné des concerts en Europe, au Japon et aux Etats-Unis.

Poète, il a publié quatre livres : "L'égalité des signes" (Le Quartanier, 2007), "Le Jardin ouvrier" (Flammarion, 2008), "Noël Jivaro" (Le clou dans le fer, 2011) et "Soleil grigri" (Lanskine, 2018).
Gilles Weinzaepflen

réalisateur

Laurent Dené

producteur

Tristan Bordmann

images

Eric Taryné, Grégory Pernet, François Waledisch

son

Jean-Marc Schick

mixage

Gautier Gumpper

étalonnage

Une coproduction Sancho & C°, ViàMirabelle, RTGE
Ecrit et développé avec le soutien du Fonds d'aide à l'innovation du CNC, de la Région Grand Est et de la Procirep / Angoa.
et l'aide au Développement renforcé du CNC,
Produit avec le soutien de la Procirep / Angoa, de la Région Grand Est et de l'Eurométropole de Strasbourg.

un film de Gilles Weinzaepflen

Recevoir le DVD

Frais d'envoi inclus : 15,00

Catégories : , ,