mort pour la cause du peuple

Recevoir le DVD : 15,00

Voir le film en ligne : Voir le film en ligne

En location (72 heures) : 4 €
A l'achat (accès permanent) : 7 €

Catégories : , ,

Ils étaient une petite trentaine, le 25 février 2012 à rendre hommage à Pierre Overney au cimetière du Père-Lachaise : l’ambiance n’était ni triste, ni solennelle mais désabusée. En mars 72, lors des obsèques de Pierre Overney, 200 000 personnes ont défilé derrière le corbillard, poings levés et scandant : “Nous vengerons Pierrot”.

Quarante ans plus tard, l’histoire de la Gauche Prolétarienne et les circonstances de la mort de Pierre Overney recèlent encore des mystères, des mythes et des mensonges.

Aujourd’hui, certains membres commencent à raconter leurs parcours et révèlent des aspects méconnus de l’action de la GP alors que d’autres, drapés dans une fidélité aux idéaux révolutionnaires revendiquent une perpétuation de la lutte sous d’autres formes.
En recueillant, patiemment, les paroles des uns et des autres ; en relevant les erreurs factuelles des “souvenirs reconstitués” ; en évitant de donner trop de crédit aux interprétations ; en dévoilant les contradictions inhérentes à toute organisation ; nous avons essayé de rendre sensibles un contexte, une époque, une part méconnue de l’histoire de la gauche en France.

Il y a l’histoire individuelle, celle de Pierre Overney, qui se déploie enfin sous nos yeux. L’histoire d’une jeune homme qui quitte la ferme familiale dans les environs de Château-Thierry pour vivre Mai-68, se fait embaucher chez Citroën, puis chez Renault où il milite activement contre la CGT, contre le PCF et revendique son engagement maoïste. Avant d’être sèchement licencié et de revenir, le 25 février 1972 se faire descendre par le chef des vigiles, ancien militaire de la Coloniale.
Il y a, enfin, l’histoire des cinq clichés de la mort d’Overney qui contredisent la version relayée sagement par les médias tout en masquant une partie des faits qui se sont produits ce jour-là.

Anne Argouse

Hugues Peyret

Christophe Neuville

Image

Grégory Schimenti

Image

Benoit Heintz

Son

Julien Siccart

Son

Christine Bouteiller

Montage

Grégory Nieuvarts

Montage

Une coproduction France 3 - La case de l'oncle Doc
France 3 Normandie
Centre National de la Cinématographie
Procirep, société des producteurs
Angoa

Avis

Il n’y pas encore d’avis.

Soyez le premier à laisser votre avis sur “mort pour la cause du peuple”

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.